Afin de recycler les déchets alimentaires, nous avons décidé de construire un poulailler à la maison.

(Une poule consomme jusqu’à 200Kg de vos déchets organiques par an.)
Une poule pond jusqu’à 300 oeufs par an, plus besoin des oeufs de super marché.
Les déchets de poules sont riches en azote et très bon pour le compost.
Cela permettra d’apporter au potager l’engrais et les nutriments dont il a besoin.
Deux poules et un coq (Steven, un Ksos au vin) y logeront bientôt.

Réalisation 

Le tout a été réalisé avec des matériaux de récupération. Des palettes démontées servent à faire les parois.

img La structure

Des plaques de contreplaqué inutilisées feront l’isolation du toit.

img Le toit

Des nichoirs et des perchoirs ont été fixés à la paroi. Le sol du poulailler se bascule afin de faciliter le nettoyage.
La façade est coulissante pour permettre l’accès à l’intérieur. La collecte des œufs est permise par un volet à hauteur d’homme, les nichoirs sont accessibles de l’extérieur.

img Les nichoirs

Le poulailler a été recouvert d’une peinture naturelle au blé car les œufs étant poreux, ils absorbent tous les produits volatiles toxiques.

Recette de la peinture au blé 

Pour 5 kg de peinture (15 m2 environ), Il faut :

  • de la farine (blé ou seigle type 55) : 260 g
  • de l’eau : 3,2 l
  • de la terre colorante : 1 kg
  • un peu de sulfate de fer : 100 g (ou 1dl)
  • de l’huile de lin (clarifiée de préférence) : 0,4 l
  • du savon : 4 cl de savon liquide ou 40 gr de savon de Marseille râpé

Délayer la farine dans 40 cl d’eau froide, faire bouillir le reste de l‘eau, mélanger la farine délayée à l’eau bouillante et poursuivre la cuisson pendant 15 mn sans cesser de remuer le mélange (on obtient ainsi l’aspect et la consistance d’une colle à papier peint).
Ajouter l’ocre et le sulfate de fer et laisser cuire pendant encore 15 mn sans cesser de remuer.
Ajouter l’huile de lin et faire cuire encore pendant 15 mn en remuant toujours et en ajoutant petit à petit le savon qui favorise l’émulsion de la peinture.
Une fois refroidie, votre peinture est prête et peut se conserver quelque temps au frais dans un récipient bien fermé.
Elle a la consistance d’un gel. Pour une première couche sur un bois poreux, vous pouvez la diluer légèrement avec de l’eau.

Vous pouvez mélanger plusieurs terres entre elles avant cuisson ou mélanger 2 couleurs une fois vos peintures faites.

img La peinture

Voilà le poulailler terminé, il ne reste plus qu’a le protéger de la pluie.

img Le poulailler terminé

img La rampe d’accès

Le toit est recouvert de tôles polyester, des gouttières réalisées avec du zinc de récupération protègent les parois de la pluie. Une rampe d’accès permet aux poules de rejoindre leur enclos.

img Jessica et Brenda

Je vous présente Jessica et Brenda (deux prénoms bien de chez nous) dans leur nid douillet.
Ce sont deux poules de Gournay, une race locale.
Elles attendent avec impatience, le fameux Steven.