Pour la première fois de l’histoire, un algorithme a réussi à vaincre le meilleur joueur mondial de go.

Intelligence artificielle 

img alt > Après trois heures et demie de partie, Lee Se-Dol, qui domine la discipline depuis une décennie, a perdu la première manche contre l’ordinateur AlphaGo.
Cette machine surpuissante a déjà pulvérisé 5-0, en octobre 2015, le champion d’Europe, Fan Hui.

Le plus ancien des jeux de stratégie : le go 

img alt < Apparu au VIIIe siècle av. J.-C. en Chine, le jeu de go est le plus ancien jeu de stratégie combinatoire connu.
Il se joue à deux, chacun étant doté de pierres noires ou blanches qu’il doit placer à l’intersection d’un « goban » (19 lignes horizontales par 19 lignes verticales, soit 361 intersections).

La taille du goban détermine une combinatoire qui dépasse les possibilités de calcul des ordinateurs : il existe en effet 10 puissance 170 (10 suivi de 170 zéros) configurations possibles.
Soit plus de possibilités que de nombre d’atomes dans l’univers !
L’objectif est de maîtriser le plan et de conquérir le plus de territoires possible en encerclant les pions de l’adversaire.

Une victoire historique de l’intelligence artificielle 

img Alphago
Avant même de connaître le résultat des quatre autres parties, il est désormais clair qu’AlphaGo est capable de battre les meilleurs joueurs.
Et plus en général, pour l’intelligence artificielle, le défi ultime aux jeux de stratégie semble être accompli, car le go est considéré comme le plus complexe de tous les jeux de stratégie.